Mais où va le SC Bastia ?

Dans la tourmente depuis plusieurs semaines, le club corse est en proie à de graves problèmes internes et est au bord d’une relégation en Domino’s Ligue 2. Entre désillusions, manque d’ambition et limogeage, rien ne va plus à Bastia.

Pierre-Marie Geronimi, président Bastiais, au coeur des critiques | Corse Matin

Dixième de Ligue 1 l’an dernier, le dernier club corse encore présent en première division est en grand danger. Aujourd’hui 19ème, le SCB est enfoncé dans une crise profonde, dont il pourrait ne pas se relever avant la fin de la saison. Avec 25 points en 28 journées, le bilan est maigre et bien loin des 40 points symboliques, nécessaires pour un maintien quasi assuré. Et rares sont les points positifs pour les Bastiais, toujours orphelins de victoire en 2017. La dernière victoire des Corses remonte au 17 décembre dernier, et une victoire (2-1) à Rennes… qui a lui attendu le 25 février pour (re)goûter à la victoire en Ligue 1 (1-0, contre Lorient). Une spirale infernale que les Bleu et Blanc n’arrivent toujours pas à endiguer, malgré deux matches nuls de suite.

Un entraîneur limogé, des cartons rouges à gogo

Face à l’absence de résultats, Pierre-Marie Geronimi, président du club, a décidé de se séparer de son entraîneur, François Ciccolini pourtant apprécié des supporters. Une étape devenue quasiment banale à Bastia : Almeida est devenu le quatrième entraîneur du club en moins de 3 ans, et l’après Frédéric Hantz (2014). Mais plus que le changement en lui-même, le choix de l’homme a posé question. Rui Almeida venait d’être démis de ses fonctions par le Red Star après une première partie de saison catastrophique de son équipe, 16ème de Ligue 2… Surprenant donc. Et l’argument « il n’y avait personne sur le marché » proposé par Geronimi en février dernier (à propos de l’absence de recrutement d’un attaquant au SCB) n’était plus recevable.

Mais sur le terrain, les catastrophes continuent pour les Turchini, qui n’arrivent même plus à finir un match à onze. Cahuzac (trois fois), Saint-Ruf (deux fois), Djiku (deux fois), et Saint-Maximin ont été expulsés sur les neuf derniers matches de leur équipe, soit 8 rouges. Une statistique absolument hallucinante, voire suicidaire pour un club qui joue le maintien. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : seulement 5 points pris sur 27 possibles… Bien loin des 50 points obtenus l’an dernier, le Sporting va devoir mettre un terme à cette série noire, et au plus vite. D’autant plus qu’avec une infirmerie pleine, le club Corse ne peut plus se permettre d’avoir des joueurs suspendus.

 

Des supporters en colère

Face à l’absence de résultats, les supporters bastiais avaient grondé. Non pas à l’encontre de leur équipe, ni même contre leur entraîneur, mais plutôt contre la direction du SCB. Depuis plusieurs saisons le torchon brûle entre le club et ses supporters. Michael, supporter Bastiais désabusé témoigne : « Ils m’ont volé ma passion. Cela fait deux ans que je suis en froid avec certains dirigeants. Deux ans que je boycotte le stade, deux ans que je ne prends plus d’abonnement ». Il fustige également le manque de recrutement, et la politique visant à se faire prêter des joueurs plutôt que d’en acheter. « Les joueurs ne peuvent pas avoir l’amour du maillot s’ils repartent un an plus tard ! » lâche-t-il.

Un sentiment partagé par le groupe ultras Bastia 1905 qui a manifesté son mécontentement à nouveau samedi. La réponse des dirigeants Bastiais ? « On ne t’as jamais vu au stade ! », des insultes ou encore des propositions « de un contre un » d’après le groupe de supporters. Le club dément de son côté ces communiqués, « manifestement rédigés sur la base d’informations totalement inexactes ». Un véritable flou artistique dans une période particulièrement trouble pour Bastia. Et pas sûr que le message du club appelant « l’ensemble de son public à se mobiliser autour de son équipe » soit entendu par ses supporters cette fois.

Quentin GESP

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s