Exposition Pixar : « De l’art mais en s’amusant »

Le 16 novembre dernier, le musée Art Ludique dans le 13e arrondissement a ouvert ses portes. Il est le premier au monde a être entièrement dédié à « L’Entertainment ». Le musée se lance avec l’exposition « Pixar, 25 ans d’animation ».

L’envers du décor, c’est exactement ce que propose cette exposition qui devrait ravir petits et grands. Vous ne savez pas quoi faire durant les vacances de noël ? Vous êtes parents et vous vous demandez où emmenez vos jeunes bambins ? Trop de queue à Disneyland ? Aucun souci, vous pouvez vous rendre quai d’Austerlitz pour redécouvrir le monde de Pixar en dix films.

Les deux héros de Monstres & Cie vous accueille pour cette expo Pixar.
Les deux héros de Monstres & Cie vous accueille pour cette expo Pixar. (photo: Fanny Cohen Moreau)

Inaugurée au MoMA de New York en 2006 avant de faire le tour du monde dans de nombreux musées prestigieux, l’exposition s’inscrit dans une démarche novatrice et populaire. Plus de 500 œuvres sont proposées au visiteur. Les portes s’ouvrent avec une citation de John Lasseter, directeur de création du studio Pixar. Il y rappelle que pour lui tout tient en trois points fondamentaux : une histoire, des personnages et un univers. L’exposition offre donc aux visiteurs de comprendre cet univers et ses personnages mais vu de l’intérieur. A l’aide de storyboards, de colorscripts, d’impressions 3D ou de sculptures en résine, on y redécouvre dix films du studio. Parmi eux : Toy Story, Wall-E, Le Monde de Nemo, Monsters & Cie ou encore Ratatouille.

Des citations des créateurs continuent de guider le visiteur. On découvre les différentes façons dont les storyboards sont créées. Cela passe par des collages, de la peinture numérique, du collage, de la gouache, du fusain… Des vidéos de quelques minutes permettent aussi de comprendre le processus créatif de certains films.
En fin de visite, tous pourront s’émerveiller devant le zootrope consacré à Toy Story qui devrait en bluffer plus d’un. Vieux de plus de 150 ans, grâce à un procédé 3D, tous les personnages de ce manège s’animent comme par magie. Pour mieux comprendre, la vidéo ci-dessous livre une très bonne explication :

L’exposition se termine par Artscape, un court métrage de quinze minutes réalisé par Andrew Jimenez. Il comporte plusieurs œuvres réalisées durant le processus de création des différents longs métrages, le tout en utilisant un effet 3D.

Qu’en pensent les visiteurs ? Pour Nissa, 9 ans, « les gens qui ont fait ça sont vraiment des génies. Les tableaux au fusain sont très beaux et le manège Toy Story est génial ». Léa, 10 ans, est aussi enthousiaste : « on retrouve des films qui nous ont fait voyager. Ici on découvre l’envers du décor. Quand on voit les films à la télé, on imagine pas le travail que ça demande derrière. Il y a tellement de choses que je n’imaginais pas ». Pour conclure, Nissa reprend : « j‘aimerais bien venir tous les jours. Le musée porte bien son nom. C’est de l’art mais en s’amusant ».

Si certains regrettent le côté trop brut de cette exposition, un certain manque d’explications et de cheminement, les visiteurs restent enthousiastes. L’exposition qui est ouverte jusqu’au 2 mars 2014, est accessible pour tous. Pour les enfants, il est conseillé d’avoir au moins 7 ans. Pour plus de renseignements, rendez-vous directement sur le site d’Art Ludique.

Fanny Cohen Moreau
& Valentin Pimare

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s