Washington trouve une issue à la crise

Christopher Dilts
Barack Obama ressort grandi de ce « Shutdown ». Photo Christopher Dilts

Après un suspense épuisant, Obama a tenu bon. Au bord du précipice, les Etats-Unis sont passés tout près de la faillite. Mais à quelques heures du défaut de paiement du pays, un compromis a été trouvé jeudi soir entre démocrates et républicains.

Le plafond de la dette a donc été élevé jusqu’à mi-janvier, et un accord a été trouvé au Sénat quant à la modification du budget. C’est une petite victoire pour Obama qui a su tenir tête à l’opposition républicaine qui s’est délitée entre elle. Les membres les plus extrêmes du Tea Party ne voulaient signer aucun compromis contrairement au chef de l’opposition John Boehner.
Ce déblocage sera également visible sur le territoire français. Les cimetières américains, comme celui d’Omaha Beach en Normandie, étaient fermées au public depuis le début de ce « shutdown » qui aura duré au total 17 jours.

James Abbott.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s